Communiqué | Pour une sobriété « choisie » de l’éclairage public de Bordeaux

2022-12-14T11:13:21+01:0012 décembre 2022|Ma ville pour tous, Bordeaux, Quartier Bordeaux Centre, Quartier Bordeaux Maritime, Quartier Bordeaux Sud, Ma ville mobile, Quartier Caudéran, Ma ville plus sûre au quotidien, Quartier Chartrons - Grand Parc - Jardin Public, Ma ville et la transition écologique, Quartier La Bastide, Quartier Nansouty - Saint-Genès, Quartier Saint-Augustin - Tauzin - Alphonse Dupeux, Ma ville et l'égalité femmes-hommes|

Après avoir dénoncé la brutalité de la décision de la Mairie de Bordeaux d’éteindre l’éclairage public de 1h à 5h du matin à compter du 2 janvier 2023, le groupe Renouveau Bordeaux fait la proposition d’une sobriété « choisie » plutôt que d’une extinction « subie ».

Communiqué | Extinction « subie » de l’éclairage public de 1h à 5h à partir du 2 janvier 2023

2022-12-14T11:14:09+01:0007 décembre 2022|Bordeaux, Ma ville pour tous, Quartier Bordeaux Centre, Quartier Bordeaux Maritime, Quartier Bordeaux Sud, Ma ville mobile, Quartier Caudéran, Ma ville plus sûre au quotidien, Quartier Chartrons - Grand Parc - Jardin Public, Ma ville et la transition écologique, Quartier La Bastide, Quartier Nansouty - Saint-Genès, Ma ville et l'égalité femmes-hommes, Quartier Saint-Augustin - Tauzin - Alphonse Dupeux|

À partir du 2 janvier 2023, 3/4 des rues de Bordeaux seront plongées dans le noir de 1h à 5h du matin. Renouveau Bordeaux dénonce un revirement brutal, une absence totale de concertation et une décision précipitée au détriment de la sécurité des Bordelais.

Réaction | Présentation du projet « Ville apaisée »

2021-09-16T10:51:03+02:0015 septembre 2021|Ma ville et le logement, Ma ville à proximité, Ma ville pour tous, Bordeaux, Ma ville et la santé, Ma ville mobile, Quartier Caudéran, Ma ville plus sûre au quotidien, Ma ville et la transition écologique|

A la suite de la conférence de presse de rentrée de Pierre Hurmic, les élus de Renouveau Bordeaux souhaitent réagir à la présentation du projet «Ville apaisée ». Ils dressent un bilan plutôt positif en émettant toutefois de fortes réserves sur le manque de concertation des habitants notamment.

Aller en haut