Faire de Bordeaux une ville végétale

Constat :

Bordeaux est en train de changer de climat, et les températures s’y accroissent comme l’ont montré les deux canicules de cet été 2019. Dans ce contexte, la présence limitée de la végétalisation, dans notre ville si minérale, nuit à la qualité de vie, et à la santé.

Quelques chiffres illustrent cette difficulté dans la vie quotidienne :

  • Avec 15m²par habitant d’espace vert public, la ville se situe bien loin des 48m² par habitant des 50 plus grandes villes françaises,
  • Petit à petit d’ici 2050, Bordeaux va perdre son climat tempéré pour un climatméditerranéen, comme celui de Séville, avec 38 à 40° tous les étés à cette échéance.

Deux objectifs opérationnels :

  1. Nous allons doubler à l’échelle de la ville la surface des espaces verts publics et accessibles à tous, d’ici 2030, et pour cela nous allons investir avec des budgets dédiés, comme nous avons investi depuis des années dans le projet urbain.
  2. Nous allons, dans chaque quartier, rapprocher la nature de chaque habitant, avec un ilot de fraicheur à moins de 200 mètres de chaque habitant.

Notre ambition : Bordeaux, ville de pierre, doit se réconcilier avec la nature.

Nous voulons faire de Bordeaux une ville avec plus d’espaces verts, pour une meilleure santé et qualité de vie, et pour plus de liens sociaux : Un espace vert, c’est aussi ce qui permet de se rencontrer et se retrouver à l’extérieur.

Qu’allons-nous faire pour cela concrètement ?

Végétaliser les grands espaces bordelais :

Nous allons adapter, ensemble, la Place des quinconces, à la décennie 2020, et aux suivantes, pour en faire un lieu de vie 365 jours par an.

Ce nouvel aménagement de la place des quinconces, et d’autres grands espaces bordelais, comme la cité administrative par exemple, sera conçu, partagé et décidé avec les bordelais et les bordelaises.

Restituer aux piétons 100% des deux berges de la Garonne :

En les transformant en espaces publics accessibles et végétalisés, entre Bacalan et Eurat-lantique, et Brazza et le quartier Eiffel.

Végétaliser chaque quartier de Bordeaux, avec ses habitants :

Dans chaque quartier, sera créée la fonction de référent végétalisation et environnement. Il sera chargé, en lien avec les habitants et les associations du quartier, de définir les priorités de végétalisation, avec des budgets participatifs dédiés. Nous mettrons au vert, par exemple, 100% des crèches, écoles maternelles et primaires de notre ville, avec des projets de végétalisation choisis dans chaque établissement par la communauté des enseignants, parents et enfants.

Rendre compte :

Ce plan de végétalisation fera l’objet d’un compte rendu annuel de son niveau d’avancement,en conseil municipal, dans les conseils de quartier, et par une communication directe auprès des habitants.

Découvrir plus de mesures sur la mobilité