16 quartiers pour plus de proximité

Réaménager la ville en 16 quartiers

Au lieu de 8 actuellement, pour que tous les habitants, actifs ou retraités, puissent avoir une vraie vie de quartiers, avec des services publics de proximité. Ces nouveaux quartiers, nous allons les dessiner et les créer, avec les habitants et les agents de la ville et de la métropole, après une consultation citoyenne, et avec l’aide d’experts en urbanisme. Ce nouveau maillage de notre ville et ces services de proximité doivent ainsi permettre de faire vivre une véritable démocratie participative de proximité, et d’aider habitants et acteurs du quartier à conduire des projets.

Une ville plus proche, à taille humaine 

Le constat

  • Bordeaux est constituée de 8 quartiers, qui ont chacun une population moyenne de 30 à 35 000 habitants soit l’équivalent d’une ville comme Villenave d’Ornon.
  • La taille de ces quartiers ne répond plus aux besoins de proximité des bordelais
  • Les services publics, municipaux et associatifs, sont concentrés à certains endroits dans la ville, ce qui rend leur accès plus difficile.
  • Les horaires d’ouverture ne sont pas compatibles avec les contraintes de la vie professionnelle et personnelle.

Ce que l’on veut faire

  • Créer une ville plus proche, de la proximité, c’est à dire composée de quartiers et de lieux de vie à taille humaine.
  • Une ville qui vit au rythme de ses habitants, c’est-à-dire avec des équipements et des services qui sont ouverts à des horaires qui conviennent aux temps et modes de vie des usagers en 2020 ; par exemple à la rentrée.
  • Une ville gérée au plus proche des bordelais avec une démocratie participative de proximité, qui permette de prendre des décisions, au plus près de chaque citoyen.

Comment allons-nous faire ?

  • Réaménager la ville en 16 quartiers

au lieu de 8 actuellement, pour que tous les habitants, actifs ou retraités, puissent avoir une vraie vie de quartiers, avec des services publics de proximité. Ces nouveaux quartiers, nous allons les dessiner et les créer, avec les habitants et les agents de la ville et de la métropole, après une consultation citoyenne, et avec l’aide d’experts en urbanisme. Ce nouveau maillage de notre ville et ces services de proximité doivent ainsi permettre de faire vivre une véritable démocratie participative de proximité, et d’aider habitants et acteurs du quartier à conduire des projets.

  • Créer 16 conciergeries de quartier

Dans chaque quartier, nous installerons une conciergerie de services publics, accessible en moins de 15 minutes pour les habitants du quartier, qui regroupera en un même lieu tous les services municipaux, et, après accord avec eux, d’autres services publics que ceux de la ville, comme par exemple, ceux de la CAF, la CPAM, le Pôle Emploi, …Les horaires d’ouverture seront élargis pour permettre à celles et ceux qui travaillent de pouvoir y accéder en dehors de leurs heures de travail et de transports. Il sera possible ainsi, en un même lieu, d’accéder aux services de la petite enfance et trouver une solution de garde pour les enfants quand des parents n’ont pas de place en crèche, refaire sa carte d’identité, obtenir ou modifier son abonnement à TBM…Ces conciergeries seront aussi installées dans des lieux ouverts aux acteurs associatifs et privés du quartier. Le redéploiement des agents des services publics municipaux et de la métropole dans ces 16 quartiers se fera à effectif constant, dans le cadre d’un plan de développement de leur polyvalence et de leurs compétences

  • Installer la police municipale dans chaque quartier

Actuellement, la police municipale n’a qu’un seul lieu d’accueil dans le centre de Bordeaux : l’annexe de l’Hôtel de ville, 6 place Rohan. Nous voulons installer dans chaque quartier la police municipale, avec des effectifs dédiés à chaque quartier, pour agir plus efficacement et au plus près des habitants sur les sujets qui marquent leur vie quotidienne : incivilités, bruits, propreté, respect mutuel, en matière de stationnement par exemple.

Découvrir plus de mesures sur la proximité